Le SOUTIEN GORGE DANS TOUT SES ÉTATS

 

Savez vous que le soutient gorge contribue a créer un risque important de développement des pathologies mammaires, des mastites , des kystes, qu’il peut créer problèmes respiratoires, des douleurs du dos et des cervicales , il contribue à la chute précoce du sein par atrophie de l’appareil sus-tenseurs, des ligaments et des muscles peauciers ?

Le port du soutien-gorge repose sur des bases sociales et culturelles et non pas sur des bases scientifiques et médicales .

Dans la Rome antique le strophium sorte de bandelette servait à comprimer les seins pour faire du sport (Les mosaïque de la Villa Casale en Sicile en témoignent) celles qui ne faisaient pas de sport n’en portaient pas .

Inventé par Hermine Cadolle en 1889 lors de l’exposition Universelle il remplace le corset dont Ambroise Paré, célèbre médecin avait combattu l’utilisation. Après la dissection d’un jeune femme à la taille fine il avait constaté que les os du thorax se chevauchaient , le buste se déformait, les organes digestifs se déplaçaient, et tout le corps était comprimé. Dès lors il a préconisé le corset hygiénique qui s’appuyait sur le bassin et laissait la poitrine libre, l’invention de Hermine Cadolle appelée le Bien-Être semble annoncer une révolution.

Mais est ce aussi révolutionnaire que cela ?

Agnès Sorel (1400) maîtresse du Roi Charles VII montrait ses seins à la cour alors qu’il était interdit de dévoiler sa cheville .

Youtube et Facebook censurent les photos de femme allaitantes comme des photos criminelles.

Où est le progrès. Une société qui considère l’allaitement comme une exhibition sexuelle ne va pas très bien….

1931 première étude qui tentent de faire le lien entre soutient gorge et cancer du sein puis en 2013 Sydney Ross Singer et Soma Grismaljer deux médecins anthropologues, mettent à nouveau en évidence le lien entre le port du soutien-gorge et le cancer du sein. Le soutien-gorge compressant les divers ganglions et canaux lymphatiques, les toxines ne sont plus éliminées naturellement par le drainage lymphatique, et s’accumulent dans le sein faisant apparaître au fil du temps, kystes, fibro-kystes et tumeurs cancéreuses.

Les capillaires lymphatiques sont sous cutanés et microscopiques. Leur compression se fait par simple pression et empêche la lymphe chargée de déchets d’aller se déverser dans les vaisseaux ou même dans les ganglions. Cette lymphe devient alors stagnante, les toxines qu’elle n’a pas pu évacuer feront des dégâts sur place. Les soutiens-gorge plus ou moins serrés par leurs élastiques, leurs armatures ou par leurs bonnets qui remontent les seins, compriment ces capillaires et vaisseaux lymphatiques, bloquant toute circulation. Le cancérologue James Ewing déjà en 1913 prouve que le cancer se déclare dans les régions où il y a eut stase de lymphe , empêchant ainsi les cellules de se nourrir et en Février 2016 ces études sont confirmées sur la mauvaises circulation de la lymphe et le développement plus important des métastases http://www.sciencemag.org

En outre, les soutiens-gorge par leur tissu enveloppant les seins et par la compression exercée sur eux augmentent sensiblement leur température. Ceci a été prouvé par des études thermographiques. On sait qu’un sein précancéreux ou cancéreux est plus chaud qu’un sein non cancéreux. Une étude Brésilienne de 2000 montre que le port du soutient gorge diminue de 60 % la production de mélatonine, (hormone favorisant le sommeil, anti-oxydant puissant qui ralentit le vieillissement des tissus et protège de certains cancer comme le cancer du sein)

Le mouvement naturel du sein libre, pendant la marche, crée normalement un massage qui fait circuler la lymphe. Lorsque ce mouvement naturel est entravé, la lymphe ne circule plus, les toxines s’accumulent et les kystes et tumeurs apparaissent

De plus les soutiens gorges sont fabriqués en Chine dans leur majorité, ors la chine n’est pas soumis au même normes en ce qui concerne les produits toxique que les pays Européens. Ils utilisent une centaines de produits chimiques et notamment le nonylphénol, perturbateur endocrinien . Ce perturbateur pénètre par la peau et remplace les œstrogènes et provoquent ainsi certains cancer du sein. Voir le reportage d’Arte du 19/04/2015 « des perturbateurs endocrinien dans votre soutiens gorge » , ou « les dessous du soutient gorge ». Cela est dénoncé également par Charles Sultan , prix mondial d’endocrino -pédiatrie en 2011.

Certains pays (Japon, Provinces de l’Inde, Fidji, Maoris…) n’hésitent pas à faire des campagnes pour un retour aux vêtements traditionnels seins libres, depuis l’apparition du cancer du sein avec l’adoption de la mode occidentale. En effet, les femmes vivant à la mode occidentale dans ces pays développent des cancers pendant que les autres qui vivent seins libres, de façon traditionnelle, n’en développent pas. En Europe entre 1950 et 1980 la mortalité due au cancer du sein n’a fait que progresser sauf en Suède. En France 95 % des femmes portent un soutien gorge en Suède seulement 5 à 10 %

Les Drs Anna Maria et Brian Clement « Ces vêtements qui nous tuent » font le lien, entre nos vêtements et certaines pathologies en augmentation perpétuelle. Le synthétique pesticides et vêtements trop serrés Par ailleurs, on remarque une augmentation importante des problèmes de santé qui seraient liés au port de vêtements synthétiques : infertilité, troubles respiratoires, maladies de la peau et certains cancers.

Bien souvent ce sont les femmes qui réfutent elle même ces arguments intimement convaincue grâce au médias que le soutient gorge est indispensable alors que nous nous en sommes passées durant des siècles.

Et pourtant il est recommandé après un Cancer du sein de ne pas porter de soutien gorge serré, car il peut causer un lympho-oedème. Les femmes qui ont jeté leur soutien gorge reconnaissent se sentir plus libre, n’avoir plus de douleurs menstruelles, voir disparaître leurs kystes, et les seins reprennent de leur fermeté. Et oui ce que l’on nous a seriné pendant des années comme quoi il fallait protéger nos seins en portant un soutien gorge, est faux. Lorsque les seins ne sont pas soutenus , ils sont stimulés par l’exercice physique, la marche et se musclent d’eux même.

Les études de l’hôpital Necker à Paris tendent à prouver que les bretelles de soutien gorges en appuyant sur le nerf cervical sont concernées dans les maux de tête, du cou et des engourdissement de l’épaule et du bras. Jean-Denis Rouillon médecin du sport au CHU de Besançon montre que le soutien gorge favorise la chute des seins . A partir du moment ou le soutien gorge est utilisé , commence un processus de relâchement complet des deux seins autant musculairement que physiologiquement. Au fil des années peut apparaître des nodules et des kystes et les seins ne sont plus soutenus : ils tombent . En effet les ligaments de cooper et les muscles peauciers n’étant jamais utilisés ils s’atrophient et la poitrine perd de sa fermeté de plus en plus rapidement avec le temps. L’arrêt du soutien gorge peut occasionner quelques tiraillement désagréables, n’ayez crainte ce sont vos muscles qui se remettent à fonctionner. Au bout de 3 mois plus aucune gêne, au bout d’1 an vous pouvez même faire des activités physiques sans soutien gorge, et le mamelon est plus remonté qu’initialement. (études sur 3 ans de Denis Rouillon, sur des sportives) .

Christine Haycok chirurgienne au New Jersey a montré, grâce à des capteurs posés sur les seins, que même pour des grosses poitrines l’activité physique sans soutient gorge bien qu’inconfortable était plus bénéfique pour la santé et n’abîmait absolument pas les tissus et les muscles . C’est un auto massage nécessaire.

Selon les études de Laetitia Pierrot en 2003 une année sans soutien gorge ce sont des seins plus fermes plus haut et avec moins de vergetures.

Enfin les seins nus, exposez vous au soleil , car la vit D des rayons ultraviolet est la meilleure vitamine pour prévenir le cancer du sein, elle est transformée en Vit D3 grâce à un précurseur disponible dans notre peau. Mais si 78 % des femmes qui déclarent un cancer du sein sont carencées en Vit D, ne pas abuser du soleil tout de même, car bien sur une exposition trop importante peut aussi vous être néfaste.

Alors pourquoi autant de femmes continuent à porter un soutient gorge ?

Depuis 1975 le top less est autorisé en piscine mais peu de femmes osent, selon Jean-Claude Kofmann sociologue, c’est la pression sociale qui l’en empêche, pourtant les femmes qui se sentent libres osent, et celles qui osent se sentent plus libre et remontent leur estime d’elle.

Le soutien gorge propose un moule qui suggère une forme unique des seins. Les seins de femmes sont très différents les uns des autres apprenons à aimer cette différence, et commençons par nous accepter telle que nous sommes, ne pas porter de soutien gorge n’a rien d’indécent, le sein est fait pour allaiter ce sont les conventions qui l’on rendus érotiques. Ainsi au japon, le pieds en lotus martyrisé et compressés étaient un phantasme érotique.

 

Si vous êtes pudiques vous pouvez mettre des caracos ou des débardeurs. Il n”est pas question d’inciter les femmes à montrer leurs seins mais à les laisser choisir leur vêtements. Messieurs apprenez à retenir vos réflexions . Celles du genre « tu ne vas pas sortir comme ça ! Votre femme ou votre copine n’a pas de raison de comprimer ses seins et de tomber malade pour des conventions de société. Combien de fois ai je senti sous mes doigts de masseuse, au niveau des bretelles et de l’élastique du soutien gorge des tissus comprimés, petit boudin de chair qui ne peut plus s’étendre car la lymphe est resté coincée ; là, si longtemps. C’est aussi le passage des méridiens, et actionner en permanence ces points créé des déséquilibres importants dans la circulation de l’énergie. Pourquoi un mamelon de femme serait visuellement plus érotique qu’un mamelon d’homme alors que physiologiquement ; ils sont tous deux des zones érogènes?

Alors vous pouvez décider en toute conscience de jeter aux ordures ou de brûler votre soutien-gorge ou tout simplement de ne plus en mettre et de vous en libérer car les mauvaises règles sont faites pour être transgressées. Être une femme n’a rien d’indécent.

0 comments on “Le SOUTIEN GORGE DANS TOUT SES ÉTATSAdd yours →

Laisser un commentaire