LE BILAN NUTRITION SANTE OU BNS

« Attendre que la maladie apparaisse cliniquement pour la traiter, c’est forger les armes après avoir déclaré la guerre, creuser le puits au moment où l’on a soif  » (Nei-King-Sou-Ouen).

Le Bilan Nutrition Santé est un bilan de dépistage, c’est un outil simple, 12 paramètres, peu onéreux, et néanmoins performant . Il permet de prendre en compte la notion de terrain , les contraintes internes (faiblesse de notre code génétique, antécédent familiaux et personnel , allergies, goutte , hypercholestérolémies) et les diverses contraintes externes de notre environnement (surmenage, alimentation,trop grasse ou trop sucrée, sédentarité, intoxication tabagique, alcool, infections chroniques ou poli-vaccinations, soucis …).

Il permet de faire le point sur la situation de la santé du patient, et ce qui est en train de se dérégler pour une évolution à prévoir.

Le BNS est basé sur des tests biologiques effectués en phase colloïdale (c’est à dire dans les conditions du vivant) par un prélèvement sanguin. On va trouver 6 phénomènes:

  • les phénomènes liés à l’eau : problèmes d’œdèmes ou de sécheresse
  • les phénomènes, parfois alternants, d’inflammation ou de sclérose
  • les phénomènes d’engorgement lymphoïde ou d’acidose localisée

L’originalité de cette méthode est basé sur des tests sériques (sérum du sang) des protéines contenues dans le sérum. En effet ces protéines sont la résultante, de notre interaction de notre patrimoine génétique avec notre environnement. (mode de vie, accidents , maladies de l’enfance ou actuelle, stress, intoxication, ..etc..) Nous sommes en perpétuelle adaptation, aux différentes contraintes de notre milieu extérieur avec les armes que nous avons reçues à notre naissance. Le BNS permet le décryptage du protéome (l’ensemble des protéines de la cellule) qui nous indique les choix adaptatifs de l’organisme aux différentes contraintes subies.

Les conclusions de l’examen permettent d’améliorer les marqueurs biologiques les plus perturbés et donc d’améliorer l’adaptation du corps aux contraintes. C’est un outil de prévention car il va permettre de détecter les points faibles de l’organisme, et trouver comment les renforcer. Il va déterminer des orientations thérapeutiques, (phytothérapie, micro-nutrition, fleurs de Bach et huiles essentielles).

LE BILAN NUTRITION SANTE OU BNS

La détoxification n’est plus faite au hasard mais elle s’appuie sur des données concrètes et va pouvoir être beaucoup plus ciblée.

En pratique le BNS nécessite une consultation spécifique auprès d’un thérapeute formé à cette méthode . Il vous remettra un Kit qui permet de demander au laboratoire ou à un(e) infirmier(e) de votre choix un prélèvement sanguin, seul le sérum est envoyé accompagné d’une fiche clinique fournie (symptômes à cocher ) qui permet de mettre en relation les symptômes du patient et les décompensation des tests biologiques.

Les BNS de contrôle peuvent être effectués une à deux fois par an, selon la santé de la personne.

Dans l’interprétation d’ un BNS, on peut observer 6 terrains:

  • Le terrain intoxiqué» (fragilité hépato-vésiculaire et tendino-musculaire …)
  • Le «terrain vasculaire» (angoisses et préjugés, troubles du rythme cardiaque, bouffées de chaleur
  • Le «terrain lymphoïde» (troubles de mémoire, épisode douloureux et suppuratifs: rage de dents, sinusites …)
  • Le «terrain dystonique» (émotivité, fatigabilité, fragilité ORL et colique …)
  • Le «terrain déminéralisé» (fond maniaque ou dépressif, insomnie, bourdonnements d’oreilles et chute des cheveux …)
  • Le «terrain acide» (épisodes douloureux plus ou moins longs et/ou fréquents: cystites, lithiases, avec fissures ou ulcérations …)

La santé est un équilibre instable qui peut être représenté comme un plateau en équilibre sur une balle. Le plateau peut pencher de coté (inflammation/sclérose), d’avant en arrière (humidité/sécheresse), mais aussi, si les contraintes sont fortes ou prolongées, se vriller dans divers axes (dissociations).

La prise répétée de remèdes chimiques (aspirine, antibiotiques, anti-inflammatoires non-stéroïdiens, infiltrations de corticoïdes, hypolipémiants …), si elle apporte un soulagement symptomatique (ou biologique) rapide, se paye au prix d’une dégradation durable des équilibres du terrain, donc du risque de passer dans une phase active de maladie, souvent autre que celle que l’on observait!

LE BILAN NUTRITION SANTE OU BNS

On observe 7 familles de tests , plus leur chiffre est près de zéro, mieux c’est.

Les Albumines nous donne l’eau disponible dans les tissus, (fatigue, épuisement)

les Alpha 1 le sang disponible (anémie, douleurs tendino-musculaire , terrai acide)

Les Alpha 2 l’énergie disponible, (inflammation des muqueuse ou de la peau/fatigue)

Les Béta donne l’état des fonctions hépatiques, (insuffisance hépato-vésiculaire, ou engorgement de la fonction)

Les Gamma sont liées à notre système immunitaire (adaptation du système immunitaire)

Les Euglobulines reflètent le stress oxydatif. (inflammation vasculaire ou sécheresse , manque d’eau dans les tissus)

Les paramètres de l’Iode et du Zinc sont les paramètres hormonaux qui donneront pour l’Iode :des indications sur , asthme, rhume des foins, eczéma, atopie … dysthyroïdies, varices, hémorroïdes, rhumatismes inflammatoires allergies chroniques ou les hypothyroïdies. intolérance alimentaire.Pour le Zinc pré-diabète,mastose/grossesse… marqueur parasitaire (amibes/paludisme) ou viral chronique (HIV / hépatite …) eczéma humide ,rhumatismes, cancer

Les paramètres de l’équilibre acido-basique Les Acides (ulcération, arthrites, inflammatoires, souffrance psychologique, épuisement, douleurs et agressivité,) C’est un marqueur de la goutte. L’Ammonium indique la sécheresse des tissus. C’est un marqueur des lithiases et du diabète gras.

Enfin les facteurs lipidiques : Le Manganèse nous parle des graisses endogènes, de la goutte et des rhumatismes chroniques. Il est très corrélé au cholestérol, donc au risque vasculaire. Le Calcium indique l’absorption des graisses alimentaires, la surcharge vasculaire lipidique l’insuffisance hépato-vasculaire. le trouble du comportement (peurs et impulsions).

Le BNS en plus de fournir les indications, sur l’état de ces paramètres permettra de trouver 6 plantes sélectionnées sur une base de données de 100 plantes, qui ont un effet correcteur maximum sur ces déséquilibres, 3 huiles essentielles pour les situations d’urgence et 3 fleurs de Bach pour les comportement psychologiques. Enfin il détermine un complexe spécifique de sels minéraux et d’oligo-éléments, associé à des vitamines qui corrigera le terrain, et un complexes de micro-nutrition (antioxydants, acides gras essentiels, enzymes et vitamines). Le BNS peut aussi vous orienter vers un Bilan des Intolérances Digestives le BID

LE BILAN NUTRITION SANTE OU BNS

ATTENTION : Le BNS ne se substitue pas aux autres examens de biologie (formule sanguine, bilan hépatique ou rénal, etc…) ou à l’imagerie conventionnelle (scanner, échographie, radiographie, IRM…) : il s’agit en effet d’un diagnostic fonctionnel d’adaptation, autrement dit un diagnostic de terrain et non de maladie.

0 comments on “LE BILAN NUTRITION SANTE OU BNSAdd yours →

Laisser un commentaire